DEUTÉRIUM GAZEUX

heavywatermoleculeLe deutérium (2H2; D2) est un isotope naturel stable de l’atome d’hydrogène. Le deutérium contient un neutron dans son noyau en plus du proton que l’on retrouve normalement dans le protium (hydrogène léger). Un atome de deutérium est deux fois plus lourd qu’un atome de protium. Isowater a développé un procédé exclusif pour produire de manière fiable et économique du deutérium gazeux (CAS 7782-39-0) à des degrés de pureté allant jusqu’à plus de 99,999 %. Isowater offre actuellement des solutions personnalisées de gestion du deutérium gazeux, incluant la collecte et le recyclage de gaz résiduaire, le soutien à la clientèle et l’approvisionnement en oxyde de deutérium pour les systèmes au deutérium gazeux.

 

Pour plus d’information sur l’utilisation du deutérium, veuillez cliquer ici pour connaître les usages.

Origines du deutérium gazeux

La majorité du deutérium (hydrogène lourd) que l’on retrouve sur la planète a été formé, croit-on, environ 10 minutes après le Big Bang, ainsi que d’autres isotopes très légers se trouvant dans l’univers. Plus récemment, il y a 2,5 milliards d’années, la plupart des atomes de deutérium sur la Terre ont été intégrés dans les molécules d’eau. La petite fraction d’hydrogène naturel constituée par l’isotope de deutérium (seulement 0,015 % de tous les isotopes d’hydrogène) se trouvait maintenant le plus couramment sous forme de molécules de HDO. Depuis lors, le deutérium a continué à se présenter le plus couramment sous cette forme et a éventuellement été découvert par les scientifiques en 1931 sous forme d’eau lourde.

Le chimiste américain Harold C. Urey, travaillant avec ses collègues Ferdinand G. Brickwedde et George M. Murphy, a découvert le deutérium en 1931. Pour cette découverte, il a reçu le prix Nobel de chimie en 1934. Depuis cette découverte initiale du deutérium, plusieurs variantes et formes de la substance ont été créées et découvertes, comme l’oxyde de deutérium.

Le grand père du fondateur et chef de la direction d’Isowater Andrew T. B. Stuart, Alexander T. Stuart, a mis en œuvre une installation d’électrolyse de l’eau à San Carlos en Californie, qui devint plus tard un site d’enrichissement du deutérium pour le gouvernement américain dans les années 1930.

L’eau lourde pure, le D2O, est l’oxyde de l’isotope lourd stable de l’hydrogène, le deutérium, dénoté par les symboles 2H ou D. Physiquement et chimiquement presque identique à l’eau « légère » ordinaire, le H2O, sa densité est 10 % plus grande. C’est cette densité accrue qui donne à ce composé son surnom : l’eau loured.

Usages de l’oxyde de deutérium

Le deutérium gazeux a plusieurs usages en raison des propriétés physiques du deutérium. De plus, les usages possibles de l’isotope augmentent lorsqu’il est converti en un gaz, ce qui ouvre la porte à une gamme d’autres possibilités. Certains des usages typiques du deutérium gazeux comprennent l’optimisation de la fiabilité des oxydes de grille des transistors, l’amélioration de la fiabilité des oxydes tunnel minces pour la mémoire non volatile et comme indicateur isotopique pour la recherche sur les réactions chimiques et biochimiques incluant l’hydrogène. D’autres usages comprennent les lampes à deutérium et des projets nucléaires.

Cependant, les usages du deutérium gazeux ne sont pas limités aux applications ci-dessus, car il y en a beaucoup d’autres. De plus, le deutérium est à la fine pointe d’avances technologiques dans de nombreuses industries, avec des percées se produisant constamment. La plage d’utilisations potentielles semble infinie.

Qu’est-ce que le deutérium gazeux?

En raison de la différence isotopique entre le deutérium (D ou 2H) et le protium (hydrogène ordinaire ou 1H), leurs propriétés respectives varient en conséquence. L’écart dans les propriétés physiques des deux isotopes donne au deutérium des avantages pour certains usages. Par exemple, dans la spectrométrie de masse, le deutérium peut être distingué de l’hydrogène à cause de la différence de masse. Toutefois, étant donné que le deutérium présente une différence de masse importante en comparaison au protium, la longueur de liaison dans une molécule contenant l’isotope peut être affectée. Si la longueur de liaison est affectée, d’autres propriétés de la molécule le sont également. Les spécifications numériques exactes du deutérium gazeux sont présentées ci-dessous.

Propriétés du deutérium gazeux

Volume spécifique à 21,1 degrés C/1 atm
5987 l/kg

Température de point triple
1 254,4 degrés C

Pression de point triple
128,5 mmHg

Masse volumique absolue, gaz à température et pression normales
0,180 kg/m³

Surface active (m²/g)
-234,9 degrés C

Température critique, deutérium normal
16,43 atm

Viscosité, deutérium normal à température et pression normales
0,0101 cP

Conductivité thermique, deutérium normal à température et pression normales
308,0 0x10-6 cal/(s.cm. °C)

Limites d’inflammabilité dans l’air
5 à 75 % en volume

État dangereux
Gaz inflammable

Masse atomique
2,01363

Isowater Corporation

Languages: enEnglish zh-hans简体中文 ja日本語